Le nez agit comme première ligne de défense de l’organisme en filtrant l’air avant qu’il n’entre en contact avec les poumons, un facteur important qui n’intervient pas lors de la respiration par la bouche.

L’intérieur des narines comporte de nombreux petits poils qui servent à filtrer l’air et à éliminer la saleté et les particules avant que l’air n’atteigne les poumons.

 

Le mucus aide de plus à protéger les poumons en emprisonnant les particules étrangères qui entrent en contact avec lui pendant la respiration normale.

D’autre part, des structures semblables à des poils, appelées cils vibratiles, évacuent les impuretés et le mucus pollué vers l’avant du nez ou dans la gorge où ils seront par la suite recrachés ou avalés.

​Le nettoyage nasal, le mouchage régulier et les éternuements aident à éliminer les particules de l’organisme.

1 Sinus frontaux
3 Sinus sphénoïdes
2 Sinus ethmoïdes
4 Sinus maxillaires

Le nez

La congestion nasale

La congestion nasale fait référence au blocage des voies nasales. En réponse à diverses menaces, les tissus nasaux internes enflent en raison de la dilatation des vaisseaux sanguins, le mucus s’épaissit et les mouvements ciliaires sur la muqueuse diminuent, ce qui réduit l’efficacité du mécanisme de nettoyage de la muqueuse nasale.

 

Par conséquent, la respiration par le nez est obstruée et peut éventuellement mener à l’atténuation de la fonction protectrice du nez et à l’apparition d’infection.

La congestion nasale peut être causée par des :

rhumes (grippes)
allergies (rhinites allergiques)
rhinites non-allergiques
infections des sinus(Sinusites)
réactions aux médicaments (effet de rebond)
situations qui augmentent le flux sanguin (Par exemple dans certaines positions)
hormones (hypothyroïdie, diabète, grossesse)
reflux gastriques
• polypes nasaux

Les sinus

ERFA Canada 2012 Inc. - 2018 - All rights reserves - Tous droits réservés

  • Facebook
  • Grey Twitter Icon

info@eci2012.net    1-888-922-3133